Salut, c'est nous ... les cookies !

On vous embête et pourtant, selon la législation internationale, on est obligé d'attirer votre attention sur vos droits concernant l'utilisation de cookies dans ce site.

Ce site n'en utilise pas sauf celui fournit par Google Analytics. Il s'agit d'un cookie de performance afin d'analyser la consultation des pages. Seules des sessions PHP sont utilisées afin de vous offrir un confort optimal lors de votre visite.

Si vous le souhaitez, vous pouvez consulter notre politique de confidentialité afin d'avoir plus d'explications.

Le seul cookie utilisé sur ce site est un cookie de performance.

Logo de Google

Google Analytics

Est utilisé uniquement pour établir des statistiques sur la consultation des pages

Acceptes-tu son utilisation ?

Si vous le souhaitez, vous pouvez consulter notre politique de confidentialité afin d'avoir plus d'explications.

Toute l'actualité sur la protection civile
Toute l'actualité sur la protection civile

Actualité

Arrêté du Tribunal fédéral sur la libération de servir

Arrêté du Tribunal fédéral sur la libération de servir

Lu 5172 fois
Rubrique Lois & Ordonnances
Publié le 20 janvier 2019
Source OFPP

Le Tribunal fédéral a tranché récemment en faveur d'un astreint de la protection civile qui avait été libéré du service militaire et qui avait accompli plus de 50 jours de service dans l'armée.

Alors que l'article No 12 de la Loi fédérale sur la protection civile (LPPCi) avait été interprétée par les différents services cantonaux de sécurité civile comme non applicable pour les astreints incorporés dans la protection civile avant l'entrée en vigueur de la nouvelle loi au 1er janvier 2004, le Tribunal fédéral a donné faveur en date du 5 octobre 2011 à un astreint zurichois. Ce dernier souhaitait être libéré de l'obligation de servir au sein de la protection civile car il avait effectué dans l'armée le nombre de jours de service nécessaire afin d'être libéré.

En effet, cet article de loi stipule que les personnes astreintes au service militaire mais libérées de leur obligation ne doivent pas servir dans la protection civile si elles ont effectué au moins 50 jours de service, ceci même avant l'entrée en vigueur de la LPPCi en 2004.

L'organe de contrôle du canton de Genève, la Sécurité civile, a écrit à l'ensemble des astreints du canton de Genève afin de leur indiquer que, si c'était le cas, il était invité à leur envoyer leur livret de service.

Si certains astreints concernés ont pris cette nouvelle avec soulagement, d'autres astreints motivés et prêts à servir la collectivité n'ont pas réalisé que, le fait de répondre à cette missive, les libérerait d'office de l'obligation de servir. Néanmoins, pour ces personnes, nous rappelons qu'il est tout-à-fait possible de demander son maintien au sein de la protection civile en fournissant le formulaire cantonal ad-hoc.

Plus d'informations et de renseignements auprès de l'office de votre OPC/ORPC.